Borne tangible interactive BAT-Sim

SCHEME: PSP-Classic

CALL: 2015

DOMAIN: IS - Information and Communication Technologies

FIRST NAME: Joao

LAST NAME: Martins

INDUSTRY PARTNERSHIP / PPP: No

INDUSTRY / PPP PARTNER:

HOST INSTITUTION: Les Amis du Musée Henri Tudor asbl

KEYWORDS:

START: 2015-05-15

END: 2016-08-01

WEBSITE:

Submitted Abstract

Le projet consiste en le développement et la mise en place de deux bornes interactives tangibles dédiées au grand public ainsi qu’à des groupes para- et périscolaires.Le sujet traité par la première borne sera l’électrification et le développement de réseaux centralisés et décentralisés du Luxembourg. Les informations accessibles seront aussi bien historiques que techniques et scientifiques. Les visiteurs auront la possibilité d’interagir avec les bornes pour découvrir les méthodes et les techniques employées jadis au Luxembourg et dans la Grande Région afin de développer et de perfectionner leurs réseaux électriques. D’autres sujets thématisés sont : les centrales électriques d’autrefois, le Luxembourg en tant que grand exportateur d’électricité grâce à ses centrales et la construction de la centrale hydroélectrique de Vianden. Cette borne permet aussi de faire un saut dans le futur et de découvrir les avancées dans le domaine du transport et du stockage de l’électricité et les technologies employées dans un proche avenir. La thématique des énergies viables et renouvelables sera également thématisée. Il ne va sans dire que l’électricité est de nos jours indissociable et indispensable à notre vie moderne. La simple ampoule, source de lumière révolutionna notre gestion du temps, les tâches manuelles sont devenues moins éprouvantes grâce aux moteurs consommateurs et producteurs d’électricité, notre façon nomade de communiquer et de nous informer s’est profondément métamorphosée ces dernières décades grâces au téléphone portable et ordiphone. Toutes ces technologies ainsi que les infrastructures fonctionnent grâce à l’électricité, un effet physique lié au flux de charges dans un conducteur. La deuxième borne sera dédiée au sujet primaire du Musée Tudor : le stockage de l’électricité grâce à l’accumulateur au plomb. Cette borne permettra aux participants de découvrir l’histoire des accumulateurs et leur mode de fonctionnement ainsi que les développements techniques qui ont conduit Gaston Planté à mettre au point, en 1859, l’accumulateur au plomb-acide sulfurique. Planté s’est basé sur les travaux d’observation de Wilhelm Joseph Sinsteden et sur l’étude rationnelle de la polarisation de la pile de Volta. Un jalon dans l’évolution des accumulateurs fut atteint par Camille Alphonse Faure avec son procédé de pâte dite active. Henri Tudor est finalement arrivé à produire le premier accumulateur utilisable qu’il installa en 1882 à Rosport. Celui-ci a été couplé à une génératrice Gramme rendant ainsi l’Irminenhof une des premières maisons en Europe dotée d’une centrale et d’un réseau électrique décentralisés permettant l’installation de l’éclairage électrique. Quatre ans plus tard Tudor a installé le premier réseau électrique public et ceci à Echternach. Grâce à ses travaux, Tudor a contribué à l’industrialisation du Luxembourg et l’a fait considérablement évoluer. Ses apports dans le domaine scientifique et technique ont été d’une importance primordiale au niveau national et international car ils ont permis de développer les technologies modernes dont nous jouissons aujourd’hui.Les scénarios des bornes seront adaptés aux visiteurs qui pourront décortiquer les sujets de façon scientifique et plus ou moins ludique. Un grand soin sera porté à la pédagogie ainsi qu’aux supports didactiques afin de maximiser l’impact surtout auprès du jeune publique et de les sensibiliser aux sujets et à la thématique de l’énergie et des technologies y étant liées. Les bornes permettront également au LIST de récolter des informations sur le processus et sur la façon d’appréhender et de résoudre les problèmes posés par les bornes.

This site uses cookies. By continuing to use this site, you agree to the use of cookies for analytics purposes. Find out more in our Privacy Statement