Du Réalisme au Surréalisme – Tous les styles du cinéma en 10 leçons

SCHEME: PSP-Classic

CALL: 2013

DOMAIN: SC - Societal Challenges

FIRST NAME: Gian Maria

LAST NAME: Tore

INDUSTRY PARTNERSHIP / PPP: No

INDUSTRY / PPP PARTNER:

HOST INSTITUTION: University of Luxembourg

KEYWORDS:

START: 2013-10-21

END: 2014-07-07

WEBSITE: https://www.uni.lu

Submitted Abstract

Le cycle « Du Réalisme au Surréalisme – Tous les styles du cinéma en 10 leçons » a constitué la quatrième édition de l’ “Université Populaire du Cinéma”: un dispositif annuel de conférences et de projections de films qui propose au grand public une initiation à l’histoire et l’esthétique du cinéma, et, par là-même, une éducation a l’image. L’ “Université Populaire du Cinéma”, conçue comme une occasion de rencontres structurées, à la fois didactiques et conviviales, est organisée par l’Université du Luxembourg et par la Cinémathèque de la Ville (où les rencontres ont lieu). Les trois éditions précédentes ont été : « De Cagliari à Tarantino – Toute l’histoire du cinéma en 10 leçons » (2010- 2011), « Du mélo au western – Tous les genres du cinéma en 10 leçons » (2011-2012) et « Du Travelling au McGuffin – Tout le langage du cinéma en 10 leçons ». La formule a été reproduite (face à un public fidèle et désormais familier à l’analyse de l’image mais également pour de nouveaux inscrits représentant un total de 190 « abonnés ») a consisté en dix conférences, une par mois, tenues chacune par un chercheur spécialiste international, pour répondre à la question, simple et difficile à la fois : quand parle-t-on de style au cinéma ? Comment détermine-t-on le style d’un film ou d’un auteur ? Existe-il des formes ou des motifs récurrents qui permettent d’élaborer une grille de lecture générale ? Que veut dire, au juste, être classique, baroque, maniériste, etc. ? Pour cela, une conférence d’ouverture donnée par Jacques Aumont, directeur d’études à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales et professeur à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris, a introduit le concept général de « style au cinéma », illustré dans un second temps à travers une analyse du film Elégie de la traversée (A. Sokourov, 2001) pendant laquelle les spectateurs ont été amenés à intervenir. Comme dans les autres éditions, chaque conférence a été ponctuée d’extraits de films et supportée par un ensemble de lectures compilé dans un fascicule offert au public (qui, à la fin, a donc collectionné onze fascicules réunis dans un même classeur). Après chaque conférence, un buffet a été offert (c’était également un moment d’échange institutionnalisé avec le conférencier appelé « Meet the prof »), suivi de la projection d’un film phare du thème en question, choisi et introduit par l’intervenant du soir. Chaque dimanche du mois qui a suivi la conférence, a été projetée une sélection d’autres films importants pour comprendre et approfondir l’argument traité. À la fin du cycle, un examen d’analyse filmique et un diplôme en « cinéphilie » ont été organisés ainsi que des questionnaires de type feed-back pour évaluer la réception de la part des spectateurs-auditeurs : ceux-ci ont plébiscité ce nouveau cycle par leur présence assidue et un taux de réabonnement au suivant (démarré en octobre 2014) de près de 80 %.

This site uses cookies. By continuing to use this site, you agree to the use of cookies for analytics purposes. Find out more in our Privacy Statement